ทัวร์ คา สิ โน ลาว_Fishing Master เกมยิงปลาบนมือถือ_เว็บพนันบอล ดีที่สุด

Par Marie Vachon-Fillion

C'est dans une petite salle, en toute intimité que l'humoriste Sam Breton est venu raconter des histoires rocambolesques le samedi 20 octobre dans le cadre du rodage de son spectacle. Une soirée inoubliable où il est difficile de reprendre son souffle tellement les moments cocasses prennent toute la place. Compte-rendu de près de deux heures de pur bonheur.

Une première partie pas piquée des vers

Sam Breton n'est pas venu seul au Cabaret Eastman samedi soir. Pierre-Yves Roy-Desmarais assurait la première partie, et ce, dès 20 h. Ce petit nouveau de la relève humoristique au Québec n'a assurément pas la langue dans sa poche. Armé d'une belle présence sur scène, il a su réchauffer la foule en lan?ant quelques petites blagues salaces par-ci par-là. En une quinzaine de minutes, le public était fin prêt à accueillir l'homme de la soirée?: Sam Breton!

Pas de demi-mesures

Le Cabaret Eastman, situé tout juste à l'entrée du village, est tout indiqué pour une soirée d'humour. Petit bar, tables foncées avec tabourets et éclairage tamisé : l'ambiance feutrée du cabaret est paisible. Le tout est cependant chamboulé lorsque l'humoriste arrive sur scène. L'ouragan Katrina pourrait bien aller se rhabiller, Sam Breton décoiffe… littéralement! Avec une introduction dans laquelle il se présente avec le ? postillon offensif ?, l'humoriste a, en effet, de la difficulté à contr?ler ses babines.

Des histoires… vraies?

Sam Breton nous avertit dès les premières minutes du spectacle : il est un raconteur, et il est un ??gars de région ?. Ces deux adjectifs laissent place à des anecdotes parsemées d'expressions inusitées qu'on a parfois peine à comprendre, mais qui restent bien envoyées. Parmi ses aventures hors de l'ordinaire, notons l'épopée du chihuahua perdu de son cousin, finalement retrouvé en format frisbee (on doit voir le show pour comprendre!) les histoires dr?les avec sa blonde et le pénible stationnement en parallèle de son frère à Montréal. Sam Breton est une véritable ???mitraillette ? à gags : une blague n'attend pas l'autre!

Bient?t un grand

Cela fait déjà plusieurs années que le jeune humoriste roule sa bosse dans les bars du Québec, et son spectacle vaut bien déjà celui des grands de l'humour. Il n'y a pas de temps mort, et on voit rapidement qu'il aime taquiner son public et le mettre mal à l'aise, mais jamais avec méchanceté. Le Cabaret Eastman a été vite charmé par Sam Breton, et gageons que l’inverse est aussi vrai. La foule était réceptive, participative et presque tous les sièges étaient occupés dans la salle.

Si vous avez la chance d'assister à un spectacle d'un humoriste de la relève, n'hésitez pas et encouragez les nouveaux de l'industrie. Vous pourrez profiter d'un show intime avec un artiste qui, peut-être bient?t, n'ira plus faire son tour dans des salles magnifiques comme le Cabaret!

Afin de conna?tre la programmation variée du Cabaret Eastman, rendez-vous sur leur site.


Crédit Photo @ Philippe Archambault

Partager cette publication

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.